Délégationdu Val-d’Oise

« Un autre monde est bien sûr possible, avec l’engagement de tout un chacun »

« J’ai participé au Forum social mondial » (Dakar, février 2011)

Le Forum social mondial permet aux pauvres de s’exprimer facilement et d’être entendus.

Il appelle aussi les riches à une prise de conscience : changer juste un tout petit peu leur mode de vie pour venir en aide aux pauvres.

Il faut un monde qui puisse réponde aux besoins des pauvres et c’est le monde des riches.

Il suffit d’un peu d’effort et de volontarisme. Par exemple : il faudrait sensibiliser les très riches à participer au Forum social mondial, car on y voit et entend des choses qu’on ne verrait ni entendrait jamais sans y participer.

Je pense que les propositions faites dans les ateliers auxquels j’ai pu assister et participer, évolueront avec le temps et surtout que les droits de l’homme seront respectés. Particulièrement ceux de la femme, qui est considérée comme le sexe faible en Afrique et qui doit être totalement soumise.

Tel est mon cas :

si mes droits n’avaient pas été bafoués, je serais dans mon pays, pas en France.

J’ai remarqué beaucoup de nouvelles associations qui ont pour objectifs la lutte contre la pauvreté, le développement, l’insertion, le droit pour tous, etc., et tout cela pour améliorer les conditions de vie de l’être humain.

Un autre monde est bien sûr possible, avec l’engagement de tout un chacun.

Le Forum social mondial, si c’était à refaire, je le referais bien volontiers. Il permet de voir la réalité de près, d’échanger, de connaître d’autres cultures et de se faire des contacts. C’est très important d’y participer au moins une fois dans sa vie, car ça donne une ouverture d’esprit, un autre regard sur le monde, la volonté d’aider les autres et [d’]être prêt pour un changement universel.

Mais le problème c’est que

tout le monde veut du concret et rapidement. Mais si personne ne s’y met, le concret n’arrivera pas tout seul.

Donc, l’invitation est lancée à tous pour le prochain Forum social mondial.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne