Visuel bannière
Nos actions en Val d'Oise
Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

Les équipes du Secours Catholique du Val d'Oise avec ses 700 bénévoles au sein de 32 équipes sont mobilisées au quotidien sur les territoires pour faire reculer la pauvreté avec les personnes accompagnées. 

 

Ancre
Titre du paragraphe
Des activités au service du vivre ensemble
Texte

Un lieu de rencontre insolite... le CAFE SOLIDAIRE

Le café Solidaire de Deuil La Barre est un lieu d’accueil d’entraide et de convivialité du Secours Catholique situé au 9 rue de l’église à Deuil La Barre dans une ancienne boutique remise à neuf.

L’idée derrière ce projet est d’avoir un lieu d’accueil inconditionnel pour toute personne qui pousse la porte (ou que nous invitons à entrer : nous sommes souvent sur le pas de la porte) : il n’est pas nécessaire d’avoir besoin de quelque chose pour être le bienvenu : la curiosité, l’envie de prendre un café et de rencontrer du monde suffisent.

Une équipe de bénévoles est disponible pour soutenir les personnes dans leurs démarches si des besoins sont exprimés.

Ce n’est pas là l’essentiel de leur action, mais plutôt dans le fait de tenir ce lieu ouvert, de présenter les personnes entre elles, de se rendre service mutuellement : l’amitié et l’entraide s’installent. Chacun peut avoir quelque chose à partager (ou pas), matériel, expérience, information, savoir-faire, mais surtout convivialité et bonne humeur !


 

shopping solidaire !

Les boutiques solidaires et vestiboutiques du Secours Catholique sont les espaces d’accès dignes au vêtement de notre délégation, avec des espaces de convivialité et des ateliers permettant d’être à l’écoute, de bâtir des projets avec les personnes et de développer le vivre-ensemble.

La boutique solidaire (à l’Isle Adam) et les vestiboutiques (Menucourt, Magny-en-Vexin, Beaumont…) sont des lieux de solidarité et de mixité sociale. Les boutiques proposent à tout public des vêtements de seconde main, soigneusement triés à des prix compatibles avec tous les budgets.



 

se retrouver et se divertir

Les loisirs et les activités culturelles permettent de s’épanouir  pleinement dans la société . C’est pourquoi le Secours Catholique organise des animations , des ateliers et des temps de loisirs pour les familles, les enfants et les personnes isolées. L’association favorise également l’accès à la culture. Au même titre que le besoin vital de se nourrir, de se soigner, de se loger ou de s'habiller, chaque personne a besoin de se sentir connecté aux autres, d’approfondir la connaissance du monde qui l'entoure et de s'abreuver aux œuvres d'art et de l'esprit pour enrichir sa propre sensibilité et sa manière personnelle de s'exprimer. Le Secours Catholique, par les actions qu’il mène inlassablement, s’emploie à rendre la culture accessible aux personnes qui s’en sentent les plus éloignées.

Le nouveau service Culture-Loisirs-Vacances (CLV) reste en appui des équipes locales,  qui à partir des souhaits des familles et des personnes isolées, permet à tous les acteurs de s’approprier tous ensemble, les sorties culturelles et de détente. Plusieurs activités sont ainsi proposées: une sortie à la mer à Houlgate, une sortie à la mer à Berck initiées par des familles de Villiers Le Bel, une sortie culturelle au Louvres...

 

une pause conviviale : la maison herve renaudin

L’accueil de jour Maison Hervé Renaudin, situé à Pontoise, accueille de manière inconditionnelle toute personne. Son objectif est de proposer un accompagnement fraternel et dans la durée. Les services proposés  à cet accueil vont du petit déjeuner à l’accompagnement aux démarches administratives en passant par un service douche et lessives. Une salle conviviale a également été aménagée afin de permettre aux personnes d’avoir accès à un espace de détente et de partage ainsi qu’un accès numérique.

 

A la croisee des chemins

L’équipe mobile du Vexin” à la Croisée des Chemins” souhaite accompagner les personnes, en proposant de regrouper des moyens humains et matériels dans un véhicule itinérant offrant des services tels que : écrivain numérique, écoute, conseils, liens avec les autres partenaires, animation sur les places du village. Il ne s’agit pas de faire à la place de, mais de faire avec les acteurs en place : Mairies, C.C.A.S., Associations , administrations...Ce qui suppose un réel échange partenarial. Ce projet a été intégré au projet de délégation 2012/2017 avec pour objectif principal : “Aller vers pour tisser du lien”: pour faciliter l'accès au numérique, contribuer à l'accès aux droits, favoriser le lien social  et développer la convivialité.


 

Ancre
Titre du paragraphe
Agir pour l'autonomie et l'insertion
Texte

accompagner les personnes dans leurs demarches

L’accès aux droits est un enjeu fondamental pour les personnes en situation de précarité. Les équipes de la délégation proposent ainsi des permanences d’écrivain public permettant de les accueillir et de les écouter tout en les accompagnant dans leurs démarches administratives, dans la compréhension de leurs documents et dans la rédaction de leurs courriers. Aujourd’hui et avec la dématérialisation des procédures, les bénévoles font évoluer cette action en développant des permanences écrivains publics numériques.

Les bénévoles ont également mis en place une permanence d’écrivain public au sein de la Maison d’arrêt du Val-d’Oise afin de permettre aux personnes en détention d’obtenir l’aide et le soutien nécessaires à la rédaction de leurs correspondances.

 

aux côtés des personnes migrantes

Accompagner les personnes migrantes à faire valoir leurs droits est une action essentielle de notre délégation. De nombreuses équipes sont ainsi engagées dans la constitution des dossiers de régularisation, dans l’accompagnement physique auprès des administrations (préfecture, CPAM, CAF…) ou encore dans le soutien à l’ouverture des droits (couverture médicale, déclaration d’impôt…)

Les équipes s’engagent à soutenir les personnes migrantes dans l’apprentissage de la langue en proposant des cours d’alphabétisation ou de Français Langue Etrangère. Par petits groupes et suivant leur niveau, les personnes reçoivent ainsi les cours nécessaires à la maîtrise de la langue. Les bénévoles veillent également à leur faire découvrir la culture française en leur proposant des temps conviviaux (repas, fêtes...) et des sorties culturelles (sorties au musée, au marché…)

Cet accompagnement est particulièrement riche puisqu’il permet la rencontre du frère venu d’ailleurs. Il permet de s’ouvrir aux différentes cultures et d’échanger sur les façons de vivre.

 

a la rencontre des personnes vivant en bidonville

Depuis de nombreuses années, l’équipe de Méry-sur-Oise est engagée auprès des personnes vivant sur les bidonvilles de leurs communes. Les bénévoles organisent des visites hebdomadaires sur leurs lieux de vie permettant ainsi d’être au plus proche de ce public et de vivre des temps d’échanges plus profonds. Ils les soutiennent également dans leurs démarches administratives et assurent la conduite des enfants à l’école via un véhicule de neuf places. Prendre le temps pour mieux prendre soin est l’essence même de cette action.

 

Ancre
Titre du paragraphe
Une adresse et un toit pour tous
Texte

L’ensemble des équipes du Val d’Oise sont engagées aux côtés des personnes hébergées en hôtels. Notre but est de leur offrir un accueil fraternel dans nos lieux d’accueil et de favoriser des liens afin de rompre leur isolement : goûters d’anniversaire pour les enfants, soutien scolaire, ateliers conviviaux, sorties...

Nos bénévoles proposent également, aux personnes, un accompagnement dans la durée visant à les soutenir dans leurs démarches (appels 115, stabilisation à l’hôtel ...)

 

aivs : le logement d'abord

L’Agence Immobilière à Vocation Sociale est une expérimentation en Ile de France qui réalise (à son échelle) l’utopie du logement d’abord. Grâce à des propriétaires solidaires qui acceptent de louer leur bien à des personnes en situation précaire, elle propose un bail de droit commun, à des ménages (personne seule ou famille) qui n’y ont pas aujourd’hui accès. Les équipes de bénévoles se portent garant de l’accompagnement de ces ménages tout au long du processus même lorsqu’ils sont logés en dehors du département. L’objectif est de démontrer que disposer d’un logement pérenne et de qualité est un préalable indispensable à l’insertion et que cela coûte moins cher que de nombreux dispositifs d’hébergement.


 

"pas d'adresse pas de droit !"

Être domicilié administrativement est la première étape indispensable pour pouvoir accéder à la plupart de ses droits. C’est aussi la possibilité pour une personne sans domicile stable de garder un lien avec ses proches. Aujourd’hui la loi prévoit que celle-ci doit être assurée en priorité par les Centres communaux d’Action Sociale (CCAS), ou si aucun lien n’existe avec une commune, des associations sont agréées pour cela, c’est le cas pour notre délégation qui est agréée pour 600 personnes à Cergy et 50 à Taverny. Certaines communes refusent de domicilier les personnes sans domicile même si elles peuvent justifier d’un rattachement à leur commune comme inscrit dans loi. C’est alors que commence tout un travail de plaidoyer auprès des CCAS et des élus de la commune pour que la loi puisse s’appliquer.

Plus qu’une simple boîte postale, la domiciliation est aussi un lieu de rencontre convivial qui permet parfois d’aider les personnes à lire leur courrier, à y répondre, voire  à le traduire quand les personnes maîtrisent mal le français.

Ancre
Titre du paragraphe
Se mobiliser auprès et avec les jeunes
Texte

jeunes et engages

Young Caritas

Récemment, notre délégation a eu le plaisir d’être rejointe par de nouveaux bénévoles, notamment des jeunes étudiants, salariés en télétravail ou en chômage partiel. Nous souhaitons intensifier notre communication envers ce public, notamment en allant à la rencontre des étudiants (Universités, Grandes Écoles...). En effet, éveiller à la solidarité les plus jeunes nous paraît essentiel afin de renforcer et diversifier nos actions auprès des personnes en difficulté. 

Certaines équipes ont ainsi été renouvelées et ont mis en place des activités nouvelles ou ont élargi leurs plages horaires. A titre d’exemple, la Maison Hervé Renaudin de Pontoise a pu ouvrir son accueil aux personnes en situation d’errance, le samedi matin. Dans le même sens, une petite équipe de jeunes ont pu aller à la rencontre des habitants du bidonville de Méry sur Oise toutes les semaines permettant ainsi d’être au plus proche de ce public et de vivre des temps d’échanges plus profonds.

 

Partenariat UNIS CITES

Depuis le 11 février 2019, la délégation du Val-d’Oise développe un partenariat avec Unis Cité d’Argenteuil. Ce partenariat avec Unis-cités permet à des jeunes volontaires entre 16 et 25 ans (ou jusqu’à 30 ans si en situation de handicap) dans le cadre du service civique de formuler un projet ou une idée d’actions solidaires avec nous pour une durée de 6 mois.

Plusieurs activités de la délégation du Val d'Oise ont bénéficié de l’apport de ces jeunes: l’accueil de jour de la Maison Hervé Renaudin de Pontoise, le cybercafé de l’équipe de Cergy et le service de la domiciliation. En tant que tuteur des jeunes volontaires en service civique, le Secours Catholique tient à cœur de remplir son rôle dans le développement du projet professionnel des volontaires en complément d’Unis-Cité.

 

Vacances Solidaires

Eveiller à la solidarité est une des premières missions du Secours Catholique. Ainsi depuis 2014, la délégation propose à des jeunes de 18 à 30 ans de participer aux vacances solidaires organisées aux mois de juillet et août. Cette action permet à des jeunes de vivre une semaine en équipe de 6 à 8 bénévoles en se mettant au service d’une action de la délégation (accueil de jour de Pontoise ou animation auprès d’enfants sur un bidonville). Hébergés en communauté religieuse, ces temps permettent à ces jeunes de divers horizons d’échanger, de découvrir d’autres réalités de vie et de s’engager aux côtés des personnes les plus fragiles. 

Activités enfance

Le Secours Catholique du Val d’Oise effectue également des activités destinées à l’enfance. Les équipes locales proposent des animations telles que des journées en plein air, des sorties… Ces animations sont parfois effectuées en partenariat avec d’autres structures telles que les scouts et guides de France.



 

Accueil Familial de Vacances

L’accueil familial de vacances (AFV), mis en place par le Secours Catholique, propose à des enfants du Val d’Oise et des familles du Morbihan de partager ensemble leurs vacances. En partenariat avec la délégation du Morbihan, des enfants entre 6 et 9 ans (pour un premier départ) passent leurs vacances dans des familles pour des séjours de 2 à 3 semaines. Les vacances constituent un temps de construction personnelle, dans un environnement favorable à la découverte, l’échange et l’écoute.


Accompagnement scolaire

Quelques familles du Val d'Oise permettent à des enfants accompagnés par le Secours Catholique,  de passer un séjour à la carte chez eux ou sur leur lieu de vacances.

Cela peut être un week-end pour faire connaissance puis une semaine. Cette année des séjours se sont déroulés dans des villages du Vexin : Théméricourt, Vétheuil et Menucourt. Cette année, malgré la covid 19, des familles ont permis à des enfants de les accompagner sur leur lieu de vacances à Montpellier, au Croisic, à Cabourg.

Les familles vacances donnent la possibilité d’accéder à un temps privilégié de détente, de loisirs et d’échanges, c’est permettre à une famille de s’enrichir par la rencontre, l’accueil et le partage avec un enfant. L’accueil d’un enfant permet à la famille de vacanciers de découvrir d’autres réalités sociales et culturelles, de vivre un temps de partage.

 

Ancre
1
Publication
Fichier
Publication nationale

Rapport d'Activité 2020 délégation Val d'Oise

Auteur et crédits
Crédit photo couv : © Christophe Hargoues Secours Catholique-Caritas France